Mesures agro-environnementales

Ensemble de dispositions destinées à soutenir financièrement les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Un système de co-financement s’appuie sur les fonds européens et sur une réglementation spécifique édictée à ce niveau (le « 2eme pilier » de la Politique agricole commune).

En Marais Poitevin, les premières mesures de ce type ont pris forme à partir de 1991, avec les OGAF Agri-Environnement (Opérations locales d’aménagement foncier) ; celles-ci ont ensuite été remplacées par les OLAE (Opérations locales agri-environnement) créées par la réforme de la Politique agricole commune de 1992.

Dans ce cadre, des cahiers des charges négociés établissent plusieurs niveaux d’aides financières, en fonction des pratiques d’élevage favorables au maintien des prairies naturelles humides et à l’entretien du milieu. Les exploitants volontaires passent contrat avec l’Etat pour une durée de 5 ans.

Le dispositif OLAE a été mis en extinction sous le ministère de l’Agriculture de Jean Glavany, qui entendait privilégier la mise en oeuvre des Contrats territoriaux d’exploitation issus de la loi d’orientation agricole de 1999.

Avec le changement de majorité intervenu en 2002, les contrats territoriaux d’exploitation ont été à leur tout remis en cause, le nouveau Gouvernement décidant de les remplacer par des Contrats d’agriculture durable.

A propos La Coordination

Webmaster de la Coordination pour la défense du Marais poitevin.
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.