La valeur écologique des milieux et habitats du Marais poitevin

La valeur écologique des milieux et habitats qui composent le Marais Poitevin est révélée par les résultats des inventaires scientifiques, qui permettent d’apprécier la richesse spécifique de la faune et de la flore sauvages :

Espèces animales

Espèces végétales

Oiseaux : 250 espèces sédentaires et migratrices,  dont : 130 nicheuses Flore des marais et des prairies humides : +/- 545 espèces

Flore des cordons dunaires : +/- 150 espèces

  • Anatidés : 20
  • Limicoles : 17
  • Laridés : 6
  • Ardéidés : 5
  • Rallidés : 4
  • Rapaces : 18
  • Passereaux : 60
  • 9 nicheuses
  • 7 nicheuses
  • 1 nicheuse
  • 4 nicheuses
  • 4 nicheuses
  • 18 nicheuses
  • 60 nicheuses
Plusieurs types de CORINE Biotopes retenus de façon stricte par la directive Habitats : [voir la page La démarche Natura 2000]
Mammifères : 44 espèces Espèces rares très intéressantes : Cardamine parviflora, Cerastium dubium, Iris spuria, Euphorbia palustris
Poissons : 32 espèces
Amphibiens : 13 espèces
Reptiles : 9 espèces
Invertébrés
  • mollusques gastéropodes : plus de 20 espèces
  • Crustacés : plusieurs espèces d’eau douce
  • Insectes : odonates, coléoptères, hémiptères, diptères, orthoptères, léidoptères (Lyacena dispar)
  • Lombriciens : 16 espèces
Espèces protégées au plan national ou régional
Espèces animales protégées au plan national :
environ 200, dont 1 lépidoptère, 11 amphibiens, 8 reptiles, 167 oiseaux, 14 mammifères
Espèces végétales protégées au plan national : 12.

Au plan régional (Poitou-Charentes, Pays-de-la-Loire) : 33

Espèces menacées
  • Amphibiens : 1 espèce disparue (Bombina variegata), 2 menacées et 5 en déclin
  • Reptiles : 2 espèces menacées, 1 en déclin
  • Oiseaux nicheurs : 6 espèces disparues (Ixobrychus minutus, Botaurus stellaris, Porzana pusilla, Philomachus pugnax, Asio flammeus, Lanius minor), 8 menacées, 11 en déclin, 8 très localisées
  • Mammifères : 1 disparue (Mustrela lutreola), 4 en déclin, 4 très localisées

Le Marais Poitevin répond aux critères de la Convention de Ramsar et abrite des espèces protégées par la Convention de Berne.

Des espèces et des habitats d’importance communautaire y ont été recensés au titre des directives Oiseaux (79/409/CEE) et Habitats (92/43/CEE).
En application de ces textes, des sites d’importance communautaire y ont été inventoriés (Zone importante pour la conservation des oiseaux – Z.I.C.O. / sites potentiels d’importance communautaire) et sont désignés ou en cours de désignation comme zones de protection spéciale (Z.P.S.) ou zones spéciales de conservation (ZSC). Voir la page Natura 2000.

________________
Source :
G. Barnaud : Conservation des zones humides – concepts et méthodes appliquées à leur caractérisation.
Museum national d’histoire naturelle, Paris 1998, 451 p.

A propos La Coordination

Webmaster de la Coordination pour la défense du Marais poitevin.
Ce contenu a été publié dans Ancien menu, Espace en crise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.