Accueil > Le Marais poitevin > La valeur écologique des milieux et habitats du Marais poitevin

La valeur écologique des milieux et habitats du Marais poitevin

mercredi 1er septembre 2010, par CDMP

Espèces animales

Espèces végétales

Oiseaux :

250 espèces sédentaires et migratrices, dont :

130 nicheuses

Flore des marais et des prairies humides :

+/- 545 espèces

Flore des cordons dunaires :

+/- 150 espèces

anatidés : 20
limicoles : 17
laridés : 6
ardéidés : 5
rallidés : 4
rapaces : 18
passereaux : 60

9
7
1
4
4
18
60

Plusieurs types de *CORINE-Biotopes retenus de façon stricte par la directive Habitats :

[voir la page Natura 2000]

Mammifères :

44 espèces

Espèces rares très intéressantes :

Cardamine parviflora
Cerastium dubium
Iris spuria
Euphorbia palustris

Poissons :

32 espèces

Amphibiens :

13 espèces

Reptiles :

9 espèces

Invertébrés :

mollusques gastéropodes :
plus de 20 espèces

crustacés : plusieurs espèces d’eau douce

insectes : odonates, coléoptères, hémiptères, diptères, orthoptères, léidoptères (Lyacena dispar)

lombriciens :
16 espèces

Espèces protégées au plan national ou régional

Espèces animales protégées au plan national : environ 200,
dont 1 lépidoptère, 11 amphibiens, 8 reptiles, 167 oiseaux, 14 mammifères

Espèces végétales protégées au plan national : 12
Au plan régional (Poitou-Charentes, Pays-de-la-Loire) : 33

Espèces menacées

Amphibiens :
1 espèce disparue (Bombina variegata), 2 menacées et 5 en déclin
Reptiles :
2 espèces menacées, 1 en déclin
Oiseaux nicheurs :
6 espèces disparues (Ixobrychus minutus, Botaurus stellaris, Porzana pusilla, Philomachus pugnax, Asio flammeus, Lanius minor), 8 menacées, 11 en déclin, 8 très localisées
Mammifères :
1 disparue (Mustrela lutreola), 4 en déclin, 4 très localisées

Le Marais Poitevin répond aux critères de la Convention de Ramsar et abrite des espèces protégées par la Convention de Berne.

Des espèces et des habitats d’importance communautaire y ont été recensés au titre des directives Oiseaux (79/409/CEE) et Habitats (92/43/CEE). En application de ces textes, des sites d’importance communautaire y ont été inventoriés (Zone importante pour la conservation des oiseaux - Z.I.C.O. / sites potentiels d’importance communautaire) et sont désignés ou en cours de désignation comme zones de protection spéciale (Z.P.S.) ou zones spéciales de conservation (Z.S.C) [voir la page Natura 2000].

________________
Source :
G. Barnaud : Conservation des zones humides - concepts et méthodes appliqués à leur caractérisation.
Museum national d’histoire naturelle, Paris 1998, 451 p.