Accueil > Dossiers > Gestion de l’eau > Qui est Gilbert Simon ?

Qui est Gilbert Simon ?

mercredi 1er décembre 1999, par CDMP

Né en 1947, Gilbert Simon est licencié en droit et diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration (promotion "Simone Weil", 1972-74).

Gilbert Simon intègre ensuite le Bureau des sites à la Direction de l’architecture du secrétariat d’Etat à la Culture, en tant qu’administrateur civil.

Puis il passe au ministère de l’Environnement et du Cadre de vie, où il occupe les fonctions de chef de la Division des sites à la Direction de l’urbanisme et des paysages, puis de chargé de la Sous-direction des sites et des abords protégés au Service de l’espace et des sites.

Entre 1981 et 1983, il est successivement chargé de mission au Commissariat général du Plan, conseiller technique au cabinet du ministre de l’Equipement et des Transports (Louis Mermaz), puis au cabinet du ministre de l’Urbanisme et du Logement (Roger Quilliot).

A partir de 1983, il est mis à la disposition du secrétaire d’Etat de l’Environnement et de la Qualité de la vie.

De 1984 à 1987, il est chargé de la Sous-direction de la protection de la nature, chef du service de la chasse et de la faune sauvage, puis sous-directeur de la protection de la nature et chef du service de la chasse et de la faune sauvage, toujours au ministère de l’Environnement.

En 1987, il devient le secrétaire général du Comité francais du programme Man and Biosphere de l’UNESCO, et sous-directeur au Service de la recherche, des études, du traitement de l’information du ministère de l’Environnement.

De 1988 à 1992, il est conseiller technique auprès du Secrétaire d’Etat chargé de l’Environnement, puis auprès du ministre de l’Environnement (Brice Lalonde, puis Ségolène Royal).

En 1992, il est nommé directeur de la nature et des paysages au ministère de l’Environnement, poste dont il est écarté par le gouvernement d’Alain Juppé en 1996, en pleine polémique sur la mise en place de Natura 2000, le réseau européen de sites inventoriés dans le cadre de la directive Habitats.

Il est alors affecté au ministère de l’Equipement, du Logement des Transports et du Tourisme, avant d’être nommé Inspecteur général de l’Equipement (février 1997).

En juin 1997, Gilbert Simon est élu au Conseil d’administration de la Société Nationale de Protection de la Nature (cette association est gestionnaire des réserves naturelles d’Etat de la Camargue et du lac de Grandlieu).

En mai 1998, Dominique Voynet ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement, lui confie une mission sur le Marais Poitevin.

25 mai 1999 : Gilbert Simon est nommé directeur général du Conseil supérieur de la Pêche, poste qu’il quitte en janvier 2003.

Le rapport Simon sur le Marais Poitevin (décembre 1999)