Accueil > Communiqués de presse > Information sur le projet de SDAGE

Information sur le projet de SDAGE

mercredi 2 juillet 2008, par CDMP

La Coordination pour la défense du Marais Poitevin organise, avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, l’information sur le projet de SDAGE

Un SDAGE, Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux, fixe les orientations fondamentales d’une gestion équilibrée de la ressource en eau, dans l’intérêt général et dans le respect des principes de la loi sur l’eau et de la Directive Cadre Européenne.

Il est à la fois un outil de référence et un cadre de cohérence au niveau de l’ensemble du Bassin…

• un outil de référence, car il engage l’Etat, il encadre les collectivités locales dans leur prise de décisions et il organise les politiques d’intervention, notamment celle de l’Agence de l’Eau ;

• un outil de cohérence, car il sert de cadre de référence aux SAGE, Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux - qui sont les déclinaisons locales du SDAGE -, il rend compatibles les interventions publiques sur des enjeux majeurs et il définit de nouvelles solidarités dans le cadre d’une gestion globale de la ressource et du développement durable.

Il s’agit donc d’un document essentiel pour l’avenir, tant en quantité qu’en qualité, de la ressource en eau,"patrimoine commun de la nation" aux termes de la loi de 1992. Et l’ensemble des citoyens est concerné car une fois adopté le SDAGE s’imposera à toutes les décisions publiques dans le domaine de l’eau et des milieux aquatiques ; il aura des conséquences sur les politiques menées localement, sur les stratégies et les choix d’investissements.

Or le SDAGE du bassin Loire-Bretagne, ou plus exactement sa révision, en est actuellement au stade de la consultation du public, prévue dans la période du 15 Avril au 15 octobre 2008 ; ceci est d’ailleurs vrai pour l’ensemble des SDAGE de chacun des 6 bassins hydrographiques Français.

Il a été prévu à cet effet une campagne d’information-sensibilisation au niveau national et régional par l’intermédiaire de différents médias. Un des temps forts de cette campagne a été la distribution vers la mi-Mai par voie postale, dans chaque foyer, d’un document d’information très générale sur le SDAGE accompagné d’un questionnaire qu’il était demandé de compléter et de retourner à l’Agence de l’Eau.

C’est dans cet esprit de mobilisation que l’Agence de l’Eau a souhaité que le plus grand nombre de relais se manifestent afin de démultiplier l’information…Le SDAGE sera certes disponible à la lecture du public, mais comme il représente avec les documents annexes, environ 650 pages, il est à craindre qu’il rebutera en l’état bon nombre de ses lecteurs potentiels !...

L’Agence de l’Eau Loire-Bretagne a ainsi sollicité le concours de nombreuses associations, parmi lesquelles la Coordination pour la Défense du Marais Poitevin (CDMP) pour animer des réunions d’information.

La CDMP a donc prévu d’intervenir sur l’ensemble du territoire du Marais Poitevin et des bassins versants des fleuves et rivières qui s’y rattachent (Sèvre Niortaise, Vendée, Lay et Curé), et ce à deux niveaux :

• d’une part au niveau des élus, en proposant aux présidents des Communaués de communes et de Communautés d’agglomération de prendre s’ils le souhaitent l’initiative de réunir les maires des communes concernées et de faire appel à la CDMP pour en assurer l’animation. Dans un deuxième temps il appartiendra aux maires de juger de l’opportunité d’organiser à leur tour des réunions plus "décentralisées".

• d’autre part au niveau du monde associatif, selon un schéma identique, à l’exception près que c’est la CDMP qui prend l’initiative de la première réunion, les présidents d’association jugeant ensuite de l’intérêt d’organiser une réunion au niveau de leurs associations respectives.

A ce jour l’ensemble des présidents de Communautés de communes et d’agglomérations ont été contactés.

Par ailleurs une réunion des présidents d’association du Niortais a été organisée le mercredi 2 Juillet, et les réunions des responsables d’associations de Fontenay le Comte et Luçon pour le Sud-Vendée, et Marans pour le Nord-Charente Maritime sont en cours d’organisation.