Accueil > Communiqués de presse > La Coordination pour la défense du Marais Poitevin accueillie au sein de (...)

La Coordination pour la défense du Marais Poitevin accueillie au sein de France Nature Environnement

jeudi 5 avril 2007, par CDMP

La Coordination pour la défense du Marais Poitevin
accueillie au sein de France Nature Environnement

La Coordination pour la Défense du Marais Poitevin a tenu son 16e congrès le 17 mars dernier à St Georges de Rex (79).
La Coordination accueille des adhérents individuels ; elle fédère aussi 14 associations des trois départements et des deux régions concernés par le territoire du Marais Poitevin.

Ce 16e congrès a été l’occasion d’annoncer à l’ensemble des adhérents l’intégration de la Coordination au sein de la fédération nationale France Nature Environnement (FNE), de leur présenter la structuration en réseau de celle-ci, et d’envisager le développement de coopérations futures.
La Coordination formalise ainsi ses relations avec FNE, dans la continuité du travail conduit notamment avec le réseau Eau de la fédération. Une collaboration s’est nouée en effet depuis l’émergence des SAGE (Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux) sur le bassin versant de cette grande zone humide qu’est le Marais Poitevin. Désormais, les échanges de compétences s’élargiront naturellement aux autres thèmes portés par FNE : biodiversité, agriculture, énergie,
aménagement du territoire, soutien juridique, …

A l’occasion des échéances électorales, France Nature Environnement et l’ensemble de ses associations membres appellent chaque candidat aux élections présidentielles et législativesà s’exprimer sur les propositions qu’il entend retenir pour répondre aux enjeux soulevés par ces dossiers.
Ces "chantiers prioritaires" serviront d’indicateurs de mise en oeuvre des engagements pris par les candidats élus.
Le premier acte qui concrétise l’adhésion de la Coordination pour la Défense du Marais Poitevin est la prise en compte du « Marais Poitevin : Une zone humide laboratoire du développement durable ? » comme l’un des "100 chantiers prioritaires pour la France" qui serviront d’indicateurs de mise en oeuvre des engagements pris par les candidats élus.

Pour l’année qui vient, le travail inter-associatif continuera à se préoccuper :

- de l’aménagement du territoire en général : en s’impliquant ensemble dans la reconstruction d’un Parc Naturel Régional, dans le contexte de désinformation systématique entretenu par quelques élus souverainistes ; et tout en étant conscient que ce Parc, s’il est un outil nécessaire, ne sera assurément pas suffisant ;
- de l’agro-environnement : par le suivi des mesures agro-environnementales dont l’efficacité environnementale s’érode à chaque nouvelle décision ministérielle, alors que leur attractivité reste financièrement insuffisante pour faire face à la mise en culture intensive du Marais et des plaines environnantes ;
- de la gestion de l’eau : par le suivi des SAGE où des propositions collectives seront présentées pour la zone du Marais Poitevin proprement dit, mais aussi pour l’ensemble du bassin versant grâce à la participation active de la Coordination au Collectif CARG’Eau.

Consulter le site Elections 2007 / Objectif Planète durable, et le chantier "Marais Poitevin".