Université maraîchine 2020 : le thème

Des lieux et des ressources en partage

Communal du Poiré

Communal du Poiré-sur-Velluire en décembre 2019 – photo : Alexis Pernet

En 2020, l’université maraîchine prend le chemin des marais communaux. Espaces dédiés au partage des ressources au service des communautés riveraines, souvent dans des secteurs de marais très bas, les marais communaux ont connu différentes trajectoires dans l’histoire. Si certains ont pu constituer un cadre pour le maintien de pratiques pastorales, de nombreux autres ne se distinguent plus guère des espaces avoisinants, exploités pour les grandes cultures, parcellisés, privatisés. Mais d’amont en aval du Marais poitevin, les communaux et leurs usages continuent de peupler les mémoires : du tirage au sort des terrains à mojettes à l’arrivée des troupeaux dans les grands herbages, une idée forte s’attache à ces paysages : celle du commun. À la fois ancienne et sans cesse remise sur le métier, l’idée du commun ne peut être approchée sans entrer dans la compréhension des règles de gestion collective des ressources. Face au risque de banalisation qui suit une période de profonde mutation de la société maraîchine, et dans une époque fortement marquée par l’idéologie propriétaire, explorer les marais communaux revient aujourd’hui à mettre en débat une question toujours vive : celle du partage et de l’équilibre d’un milieu tel que le Marais poitevin.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des zones humides.

Voir le programme

A propos La Coordination

Webmaster de la Coordination pour la défense du Marais poitevin.
Ce contenu a été publié dans Actualité, Université maraîchine 2020, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.